Ajouter un commentaire

Les marches pour le climat

Français
Carte de l'Europe avec Berlin où ont lieu des marches pour le climat

Pourquoi s'engager pour le climat ?

Grèves scolaires - pour ou contre ? Les jeunes reporters du Grand méchant loup ont intérrogé des élèves et des profs, et certains sont même allés à des marches pour le climat. Ils racontent :

Greta ThunbergGreta Thunberg ist das Gesicht der Schulstreiks für das Klima

Greta Thunberg a un très bon objectif en tête. Elle veut remplir une tâche difficile et elle fait tout pour. C'est un exemple fantastique pour certains, un problème pour les autres. Certains enseignants ne sont pas aussi enthousiastes, car ceux qui soutiennent Greta manquent souvent l'école pour aller manifester. Mais c'est une question très importante pour beaucoup d’élèves car elle concerne leur avenir. Mais Greta a aussi beaucoup de problèmes ; elle souffre du syndrome d'Asperger et la présence de nombreuses personnes peut la stresser. De plus, elle est victime d'attaques sur Internet. (Claire)

À la manifestation pour le climat à BerlinÀ la manif pour le climat
Hier, je suis allé à la manifestation « Fridays for Future » car je veux m´engager pour ce projet. Je trouve cela très bien et j’aimerais bien y retourner. Je pense qu’il s’agit juste d’une question de temps, après trois semaines il y a déjà eu 25 000 personnes qui sont venus manifester. Pour mes copains et moi, c’était vraiment important d’y aller, et pas pour rater des cours. Et puis, il n’y avait pas seulement les gens dans la rue à Berlin, mais les « Fridays for Future » attirent des gens dans le monde entier. (Gaspard)

C’est important pour moi de protéger mon avenir. Une grande majorité des adultes se moquent de notre avenir, ils sont prêts à tout faire pour gagner de l’argent. Après ils seront morts, donc cela ne les intéressent plus, ils veulent seulement vivre « bien » maintenant. C’est important que ces adultes comprennent qu’ils ne sont pas le centre du monde. Greta Thunberg a commencé toutes ces manifestations et elle a beaucoup d’espoir et en donne aussi. Beaucoup de jeunes la suivent et cela devient un mouvement de masse. Par exemple, hier, il y avait 25.000 personnes dans les rues de Berlin. Si cela continue, il pourrait bien se passer quelque chose. (Théophile)Fridays for Future

Grèves scolaires pour le climat

La parole d'autres élèves : C'est une très bonne idée, comme ça les adultes voient qu'on peut faire autrement de la politique.
C'est non seulement bien d'aller à l'école, mais aussi aux manifs. Parce que là, on y apprend d'autres choses. Et plus on en sait sur les changements climatiques, et plus on fait attention à protéger le climat.
Ce que fait Greta, c'est bon pour elle, mais aussi pour nous, ça incite d'autres jeunes à faire de même. Et comme c'est bon pour l'environnement, ça ne peut être qu'une bonne décision. Mais comme elle fait la grève des cours tous les vendredis, peut-être manque-t-elle des heures qu'elle aime, comme le sport ?

La parole de profs :

PaysageLes profs interrogés trouvaient ça très important que les jeunes se mobilisent pour le climat. Ils espéraient le soutien des institutions et de leur établissement scolaire. Ils voyaient la nécessité que les jeunes défendent le climat, qu'ils attirent l'attention sur les problèmes environnementaux et qu'ils donnent l'exemple. La plupart trouvait que manifester était un bon moyen de se faire entendre, mais aussi de contacter les autres. Parce qu'aux manifs, il n'y a pas seulement des enseignants mais aussi des scientifiques.

Greta Thunberg est importante car elle offre un modèle aux adolescents. Elle donne un visage à ce mouvement. D'ailleurs, c'est elle qui a lancé le mouvement et a éveillé chez beaucoup d’élèves, une certaine confiance, c’est très important.
Même si les élèves ne vont pas à toutes les marches pour le climat du vendredi, les enseignants ont d'autres moyens de contribuer au sujet. Prise électriqueUne prof raconte qu'elle a beaucoup discuté avec ses élèves et qu'il y a beaucoup de choses à faire. Diminuer le plastique, utiliser autre chose que le shampooing, éteindre la lumière quand on sort de sa chambre, retirer la prise de son chargeur de portable quand il est chargé, plein de petites choses qui mises bout à bout, peuvent faire beaucoup. Et changer les modes d’alimentation, consommer moins de viande.
Nos profs sont très engagés, par contre, ils ne sont pas tous d'accord sur le fait de manifester tous les vendredis pendant les heures de cours. Certains comparent le fait de rater l'école et le fait que beaucoup d'hommes politiques ont mal fait leurs devoirs par rapport à l'environnement. Qu'est-ce qui est le pire ? RegenLes élèves manifestent par tous les temps, qu'ils pleuvent, qu'ils ventent, cela montre qu'ils sont sérieux.Les élèves manifestent par tous les temps, qu'ils pleuvent, qu'ils ventent, cela montre qu'ils sont sérieux. D'ailleurs, ils ne font pas cela pour sécher l'école, mais parce qu'ils se sentent responsables, et ils rattrapent leurs cours après.
Ce serait évidemment mieux de ne pas manifester toujours le même jour de la semaine pour que ce ne soit pas toujours les mêmes cours qui sautent. Ou de ne pas y aller toutes les semaines. Ou de repousser les manifs les jours de congé.

Tous les profs disent la même chose : Ce qui est important, c’est que chaque élève réfléchisse en toute conscience à ce qu’il peut faire à son niveau pour changer quelque chose dans la société. Pour le climat.
Il y a aussi cette prof qui dit : Le climat, notre planète, c'est la chose la plus importante, et si cela ne fonctionne pas, rien ne fonctionne plus. Alors on ne pourra même plus aller à l’école.


Texte : Cécilia, Claire, Gaspard et Théophile
Dessins : Cécilia, Claire, Gaspard et Théophile
Texte et dessins: © Grand méchant loup | Böser Wolf Mars/Avril 2019

 

Les marches pour le climat